Pan sur le n° spécial Bordeaux de la RVF

S’il est évident que Bordeaux a besoin d’un soutien de la presse « vin » alors que cette vaste région vinicole traverse une zone de vaches maigres, il n’en demeure pas moins que les journalistes en charge de ce numéro spécial se doivent d’être professionnels.

Ce n’est pas le cas pour l’encadré expliquant avec une nette mauvaise foi et des approximations inacceptables ce qu’est le label HVE. Il n’est que temps pour les journalistes de s’attacher à un peu plus de rigueur.

Voici le commentaire que m’a envoyé un mien ami vigneron :

Tu as 3 niveaux HVE l’article ne le dit pas!!….. seul le niveau 3 est très contraignant (avec un audit tous les ans!!…) et bio contrôle impératif pour les phytos non CMR (cancérigènes!)  et seul le niveau 3 te permet de mettre le logo sur tes étiquettes!c’est autrement plus compliqué (obligation de traçabilité!) par rapport au bio qui utilise aussi des pesticides,personne n’en parle ,encore un article incomplet!seul le Niveau 3 (nous on est A+B) peut utiliser le logo, ensuite toute la démarche des intrants (Phyto) est complètement contrôlée avec factures dates et utilisation sous forme de plan annuel,météo ,dates etc……interdiction du Glyphosate (désherbant) bref c’est une vraie démarche de préservation de l’écho système!

On nous dit quelles sont exactement les contraintes légales des autres labels ?

Un commentaire sur “Pan sur le n° spécial Bordeaux de la RVF

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑