Rayas et quelques cousins

Comme il se doit dans l’esprit de notre Club Grands Crus au Park Hyatt Vendôme, la convivialité des convives doit être à la hauteur des crus proposés. On a frisé le sublime 🙂

Il est vrai qu’une introduction avec Dom Pérignon 2009, c’est partir sur de bonnes bases. Toujours impressionnant ce Champagne par ses équilibres, sa richesse naturelle, son aspect vineux qui reste la marque des grands.

DSCF0093.jpgUn grand merci à Stanislas Roccofort de Vinnière qui nous offrit ces flacons de référence

stan.jpg

Parlons des vins de Monsieur Emmanuel Reynaud dont nous avions suivi scrupuleusement les instructions d’ouverture et de température de service.

Si le Domaine des Tours (blanc) avoue clairement ses origines sudistes (soleil et douceur de la finale), le Château des Tours offrait aux 40 amateurs présents une originalité, une complexité avec des notes épicées en finale qui marquaient avec évidence un autre niveau d’appréciation.

Pour les rouges, la démonstration a été exceptionnelle dans la mesure où le Vacqueyras et le Fonsalette auxquels aucun reproche n’était à faire – euphémisme – ont permis d’apprécier un tout grand millésime de Rayas. Hallucinant à quel point une telle approche comparative d’un grand vin permet d’en saisir ensuite toutes les dimensions. Décidément : on apprend toujours plus par comparaison qu’autrement. On pourra certainement lire des commentaires plus explicites que mes généralités auprès des professionnels présents à cette soirée.

Quelques images

DSCF0089.jpgLaurent Vialette et Gabriel Lepousez

IMG_6144.jpgJean Audouze : la jeunesse de ses neurones est simplement stupéfiante 🙂

DSCF0134.jpgLe Chef Rouquette avait conçu un menu totalement en harmonie avec les crus : du grand art ! Tout beau !

DSCF0127.jpgSans eux, la soirée ne pourrait point être aussi réussie. Encore une fois, vins et musique sont des mariages offrant le « + » à ces soirées conviviales.

DSCF0109.jpgClaudio Ceccherelli, le CEO du Park Hyatt Vendôme : une main de fer dans un gant de velours ! Mais bon : il nous supporte avec grande élégance 🙂

Prochaine réunion : le 24 avril avec Domaine Vernay et Poggio di Sotto. Sûr que ce sera encore du grand ! 🙂

Un grand merci à Monsieur Reynaud qui a pour ses vins les yeux de Rodrigue pour Chimène. Ils sont quelques uns comme ça en Europe, avec, par exemple, la Famille Valentini qui produit le célébrissime Trebbiano d’Abruzzo ou Egon Müller pour ses Scharzhofberg que le monde s’arrache chaque année.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s