Deux grands événements du vin pour cette seconde moitié de juin 2017

Sur le double socle d’un nouveau Président, en l’occurrence Monsieur Christophe Navarre – un homme à poigne par ailleurs CEO de Moët-Hennessy -, et d’un millésime 2016 réputé excellent, – et même en rupture douce et discrète avec un passé parkérien de classification monopolistique, mais sans rupture, hélas, avec une politique d’augmentation des prix plus que sérieuse -, VINEXPO à Bordeaux (http://www.vinexpobordeaux.com/) va s’évertuer cette année (du 18 au 21 juin) à démontrer que PROWEIN sera plus en situation de duopole que de monopole pour les années à venir. Bon : cela restera à prouver et VINITALY ne sera pas en reste ! Ce n’est pas gagné compte tenu du retard français en matière d’organisation pratique des choses, du type temps de sortie des parkings. C’est trivial, certes, mais c’est le genre parfait de petit problème douloureux qui énerve des gens fatigués après une grosse journée de relations publiques avec souvent des lieux de logement à perpète les ouailles !

Les châteaux classés vont sortir le grand jeu avec dîners en veux-tu, en voilà, et avec le grand tralala des smokings et autres tenues estivales :-). La Fête de la Fleur, qui clôture VINEXPO se fera chez les Bonnie, à Malartic Lagravière (http://www.malartic-lagraviere.com/) un des tout beaux noms de l’appellation Pessac-Léognan. En sus, une famille plus que sympa qui ne se la joue pas à l’ancienne ! Les membres du GJE se souviennent d’un millésime où nous fûmes reçus en symphonie argentine ! Ce fut grand !

Bonnie.jpg

Aux extrêmes : Bonnie Père et Fils

Comme d’habitude, l’amateur avec relations saura trouver des invitations pour s’introduire dans ces halls gigantesques de VINEXPO où il pourra ad libitum taster des vins de toute origine et suivre des séminaires, conférences, ateliers dont il trouvera le programme sur l’adresse du site internet :

http://www.vinexpobordeaux.com/decouvrez-le-programme-2017/

En même temps, la Cité Mondiale du Vin (http://www.laciteduvin.com/fr) surfe sur le succès réel de sa première année et va donc pouvoir encore mieux exister sur le plan international. Un gros « plus » pour la promotion de la ville de Bordeaux tant l’architecture de ce bâtiment est véritablement attractive pour le touriste de passage, comme pour le Guggenheim à Bilbao (https://www.guggenheim-bilbao.eus/fr/).

Capture d'écran 2017-06-09 20.09.27

L’autre événement, moins médiatisé mais tout aussi intéressant surtout pour ceux qui ont des yeux de Chimène pour la Bourgogne, sera le dixième anniversaire du Festival de Musique au Clos de Vougeot (http://www.musiqueetvin-closvougeot.com/) dont nous ne sommes pas peu fier d’en être à l’origine avec David Chan (https://en.wikipedia.org/wiki/David_Chan), premier violon au Metropolitan Opera à New York (photo du billet). Une occasion unique de saluer les grands noms de la Bourgogne, de déguster ici et là ces crus mythiques dont on exige tant eu égard à leurs raretés et prix sérieux, et de se balader dans ces vignes si particulières de la Côte d’Or.

Dates : du 17 au 25 juin.

Bref : l’amateur de vin a de quoi faire dans cette seconde moitié de juin 2017.

Vougeot.jpg

Un hommage aux Moines ayant façonné une Bourgogne intemporelle.

Elle pesait combien cette hotte chargée ? Il y avait à l’époque un compte « pénibilité » ? Va savoir Charles ! … du temps des grandes heures…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s