Alarme !! Help !! Aiuto !!

On apprend par la presse que l’actuel propriétaire de la forêt culminant la colline de Corton (photo du titre) est obligé de la vendre eu égard à des soucis financiers.

Bien évidemment, les bruits les plus fous circulent sur ce bien qui symbolise la Côte de Beaune comme le Moulin à Vent le Beaujolais. On parle maintenant d’un financier capable de payer un million d’euros pour cette forêt estimée à € 350.000 par la Safer.

Il y a un loup caché comme dit l’autre…

La législation française, si pointue pour créer de nouvelles taxes ou lois diverses et variées se doit immédiatement de classer ce lieu mythique comme on a su classer sur les Champs Elysées le restaurant Fouquet’s. Et donc y interdire toute action autre que la croissance et l’entretien de cette forêt laquelle, en sus, doit jouer un rôle climatique essentiel pour les vignes de Corton, blanc comme rouge.

Si cela n’est point possible et si la Safer manque de sous pour cette acquisition, peut-on espérer que quelques Domaines dont les bilans affichent allègrement des résultats à 7 chiffres s’associent pour préserver cet endroit mythique ? Que les Faiveley, Drouhin, Jadot et autres Latour se portent propriétaires de ce lieu ! Et Messieurs Arnault ou Pinault : on les a avertis ? Tous les amateurs du pinot noir et du chardonnay leur en seront reconnaissants.

Et s’il le fallait – mais il faudrait avoir du temps – chiche que si cette « affaire » était connue mondialement, on pourrait réunir sans problème la somme requise pour créer une Fondation qui préservera le lieu. Il y a assez de passionnés fortunés de la Bourgogne dont les dons couvriraient très largement le prix requis.

Un patrimoine, cela se protège. Faire de cette forêt un rendez-vous de chasse pour egos en manque de reconnaissance, ce serait vraiment tomber bien bas, fan de zou !

Et dire qu’on a été classé par l’UNESCO ! Mais que fait la police ?

Corton.jpg

Les appellations sous la protection de cette forêt : on voit bien l’importance de cette forêt intitulée sur cette carte « Bois de Corton ».

Colline.jpg

Un Patrimoine à protéger avec la plus grande rigueur !

4 commentaires

  1. Un peu désolé de n’avoir point de commentaires sur ce billet. Est-ce la preuve que le monde du vin perd son âme devant son Histoire, son sens du collectif, sa défense de terroirs pourtant si bien mise en avant par le dossier qui fut difficile pour le classement des « climats » bourguignons ? L’argent qui ne manque pas en Bourgogne est-il devenu à ce point le dieu qui commande tout ?
    C’est bien triste si l’on n’arrive point à protéger cette forêt de spéculateurs pouvant trouver ailleurs où assouvir leur ego !
    On a bien conscience ici de n’avoir strictement aucun pouvoir direct, mais à tout le moins on pouvait avoir l’espoir que des médias fassent sonner le tocsin !
    On n’est pas sorti de l’auberge !

    J'aime

  2. En effet c’est très difficile de trouver des informations à ce sujet. Seulement quelques articles et un reportage de France 3 région fin janvier

    J'aime

  3. Oui et non : plusieurs personnes physiques et/ou morales peuvent parfaitement créer une Fondation de « sauvegarde » d’un lieu afin qu’il ne puisse devenir un outil économique.
    Bon : c’est certainement de la paperasse, et les « Grands » ont déjà beaucoup donné pour le classement des climats, en temps et en argent.
    Mais quelque part, c’est un peu une expression involontaire du quant à soi qui domine un peu partout.
    Gardons espoir …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s