Une cravate pour Jean Audouze

Petit séjour parisien avant la deuxième soirée (mercredi 29) de notre Club Grand Cru au Park Hyatt Vendôme dirigé par notre ami Claudio Ceccherelli que nous avons connu à l’époque où il dirigeait Villa d’Este !

Toute une époque… du temps des grandes heures…

Hier soir, invitation à Matignon où notre Premier Ministre, Monsieur Cazeneuve, remettait la Cravate de Commandeur dans l’ordre de la Légion d’Honneur à Jean Audouze, astrophysicien que m’avait fait connaître Alfred Vidal-Madjar, un de ses collègues, dit « Tonton Alfred » qui fut conférencier au VDEWS.

Plusieurs remarques :

D’abord, à ce troisième niveau dans l’ordre de la Légion d’Honneur, « La Cravate » , ce n’est point une file d’élus, mais un seul. Ça en impose. Une quarantaine d’invités, une superbe journée et des jardins de Matignon entretenus menu-menu par un petit robot alors même qu’un humain pourrait faire le même travail… mais là, je chipote grave !

IMG_1971.jpg

Le petit truc blanc là : non, pas un caniche mais un robot tondeur !

Ensuite, en cette période insensée de divorce entre le monde politique et les électeurs, étrange moment « caméléon » de voir un Premier Ministre (souriant et chaussures impeccablement cirées) nous lire un beau discours écrit par sa plume qui n’a pas manqué d’y glisser avec humour classieux, quelques métaphores avec l’actualité des prétendants au pouvoir suprême. C’était un peu hors du temps, alors que des dossiers plus que sensibles s’accumulent sur son bureau du premier étage. L’énumération des grands moments de la carrière de Jean Audouze, jalonnée d’exo-planètes et de matière noire a ainsi précédé un buffet d’une modestie exemplaire :

IMG_2006.jpg

Du temps de Chaban-Delmas, c’était pour sûr bien différent !

Pas grave : pour la réception privée qui suivait cette remise de la Cravate, les invités de Jean Audouze pouvaient apprécier du Roederer en magnum et les belles cuvées en blanc et rouge d’Henry Marionnet.

Beau moment d’émotion à cette soirée : Jean-Claude Carrière, lequel participe actuellement à l’écriture d’un nouvel opus avec Jean Audouze, était présent. J’avais passé une superbe soirée avec lui à Vérone, sur la terrasse d’un petit bistrot, où on parlait de tout et de rien avec de beaux refrains sur le vin et la cuisine italienne. Un autre grand Monsieur qui a tant marqué le monde du cinéma :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Carri%C3%A8re

IMG_1998.jpg

Un privilège de pouvoir échanger avec une telle pointure qui a travaillé avec Bunuel !

IMG_1997.jpg

Une cravate amplement méritée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Audouze

IMG_1986.jpg

Oui, oui : le petit frère était là : Polytechnique pour l’un, Normale Sup pour l’autre

Et voilà donc une transition facile pour, quand même, féliciter le petit frère François qui vient de cumuler plus de 200 de ses dîners de vieux millésimes : plusieurs milliers de bouteilles et pas que des petites références.

http://www.academiedesvinsanciens.org/

Politiquement c’est une comparaison audacieuse, mais si on traite François Audouze de Stakhanoviste du dénichage de vieux millésimes assoupis ou capables de résurrections soudaines, on n’a pas fondamentalement tort. Une loterie qui a eu et aura des moments de découvertes rares !

Bon : demain on revient au monde du vin avec notre dîner Raveneau-Marquis Piero Antinori.

On vous dira tout et ne m’en voulez pas d’avoir fait ce billet hors du vin, mais une pointure scientifique dont la modestie le dispute à la curiosité intelligente des espaces infinis, ça mérite un salut majuscule !

Merci à Jean Audouze pour ces moments dédiés à mon éducation du cosmos. Un grand Monsieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s